Andréas & Nicolas - Singes du Futur (2014)
5.0Je ne pouvais pas mettre plus
Fun
Jolies Mélodies
Caca dans un cartable
Avis des lecteurs 1 Avis

Un vendredi matin comme un autre, j’ouvre les yeux, me gratte les cou****** coussins et soudain je me souviens que c’est ce matin même que Elga ma postière (ouai je sais pas son nom mais voilà fallait choisir un nom) doit m’apporter mon album d’Andréas & Nicolas que j’avais intelligemment pré-commandé en mode crowdfunding. Biiiim voilà que la sonnette se fait entendre, j’enfile donc mon froc à l’envers et un tee-shirt bien pourri et cours dans les escaliers pour aller chercher le précieux !

Une fois avoir récupéré le colis auprès de mademoiselle la postière, je remonte en bombe et ouvre enfin le paquet contenant le successeur de l’album Super Chansons (dont j’arriverais bien a faire une chronique un jour aussi). Allez hop on écoute !

Le disque commence avec l’intro Bienvenue en 4912 qui met en place la trame de l’album : embarquement à bord de l’Ejignat direction Cribule pour Tramway un petit cochon dernier représentant de la planète terre, l’hôtesse douée d’une ia assez sympathique lui propose donc quelques divertissements … Commençons par Les Vaches, chanson explicative sur l’origine des vaches (plutôt objective) et tout de suite une chose me frappe, le son! Ah ouai, y’a eu un gap de passé là; Même si leur patte se reconnait tout de suite, on voit que leur nouvelle collaboration avec le producteur Nikotep (Phillippe Katerine, Dominique A, Pete Doherty, The Libertines..) apporte une richesse et une profondeur utile aux titres. Cool donc ! allez j’enchaîne.

J’apprends que je ne suis pas le seul à chercher mes fringues avec Putain!Putain!Putain!, je crois de nouveau aux supers zéroines avec Super Salope et son super clip : Andréas & Nicolas – S**** Salope

Je suis retombé en enfance avec le générique de Crazy Clochard (clin d’oeil au générique de Lady Oscar) en compagnie de GiedRé, j’ai appris que les caniches n’étaient pas si cons et qu’ils pouvaient même se costumer avec la chanson Mon Costume De Singe.

Est-ce que tu veux sortir avec moi ? sonne comme un hymne à toute personne qui s’est déjà mangé un râteau au moins une fois dans sa vie, j’irai bien un jour faire un tour En Abitibi voir si Mononc’ Serge disait la vérité dans sa chanson ;

Je me délecte d’une Tempête d’astéro-hits ( j’ai fait caca dans mon cartable et petit poney me font à chaque fois exploser de rire); Je t’aime a l’italienne est une chanson d’amour sauce tomate tandis que Chatroulette aborde plus la question du cybersex.

Le sujet de la paternité et de la grossesse est aussi abordé avec Éléphante-moi (big up babar); Ma super chérie nous rappelle que l’abus d’alcool peut ramener des gens chelous à la maison ;

Une fois arrivés sur Cribule, nous arrivons donc à la chanson de clôture de l’album Elle ressemble à un lapin et prions pour une prochaine galette de la même teneur ! Vous l’aurez compris, je suis totalement conquis par cet album, ce n’est pas vraiment une surprise vu l’intérêt que je portais déjà au premier album et puis putain ça fait du bien de ne pas se prendre au sérieux non ? Moi je pense que si ! Comme nous sommes de gentils poussins, nous avons eu la chance d’avoir Andréas et Nicolas au téléphone pour discuter un peu de ce nouvel album : TANANANANAA jingle Interview !

Interview

Alors heureux de votre deuxième bébé ?

Oui c’est cool, très heureux, ça fait un moment qu’on bosse dessus.

Le fait de passer par l’étape crowdfunding vous a t-il ajouté une pression supplémentaire pour la réal de l’album ?

Non, non. On fait toujours des trucs qui nous font marrer. C’est ça que les gens aiment retrouver. Juste un truc, la nouvelle maison de disque chez qui nous avons signés avait une condition : Qu’on fasse une chanson avec un chien déguisé en singe pour échapper à la Police. Ils ont fait des études de marché, c’est ce que les gens attendent en 2014.

Quel est votre titre préféré de l’album ?

Andréas : « Est-ce que tu veux sortir avec moi » Nicolas : C’est compliqué, quand même je pense que « Super Salope » reste ma préférée.

Vous partez pour une longue tournée ensuite ? Jusqu’à Cribule ?

Absolument. Là on vient du futur. Là on est à Bourg en Bresse à partir de la semaine prochaine, après on sera à Dijon et chez Paulette.

Vous comptez faire des festivals cet été ?

Oui, on en a quelques uns. On a d’autres dates qui vont s’ajouter.

Allez-vous continuer vos projets externes (Ultra vomit ? Rage Against the Peppers ?)

Tout à fait, il y a une continuité par rapport à nos projets annexes. Ils sont de manière perpétuelle en perpétuelle continuation. Pour Rage against The Peppers, ça continue tout le temps car ce n’est que des événements en live.

Avez-vous de nouveaux projets en stand-by ?

Oui, on a plein de projets. On n’en fait pas le quart, on n’a pas le temps. Faire des super chansons sérieuses, les composer nous-mêmes et les vendre à des tas d’artistes, ça serait vraiment excellent. On pourrait faire des chansons vraiment pourries et arriver à les refourguer, ça serait super !

Un mot pour la fin ?

Andréas : Pour la fin ? Ben écoute merci ! Nicolas : Moi je voulais dire à bientôt, mais ça fait plusieurs mots alors merci !